Bilan 2018 du prêt de livres numériques

Fil de navigation

Après trois ans d'existence, DILICOM, porteur du projet, dresse un bilan positif du dispositif de prêt de livres numériques (PNB) pour les bibliothèques. Même si le démarrage a été timide, les perspectives sont maintenant réelles (voir l'infographie). Les bibliothèques s'éngagent dans la mise à disposition des ebooks.

Un noyau national

La lecture de livres en bibliothèque évolue et offre désormais un accès très large au prêt numérique. Plusieurs offres d’éditeurs ont été développées et proposées aux bibliothèques. Pour répondre à la demande des bibliothèques, 960 éditeurs ont rejoint depuis 2015 un dispositif conçu par l’ensemble des acteurs de la chaîne du livre pour déployer dans toute la France un système de licences de prêts pour les livres numériques appelé PNB (Prêt Numérique en Bibliothèque). Tous les acteurs concernés (bibliothèques, ayants droit et libraires) ont été associés au développement de PNB, sous l’impulsion du ministère de la Culture, et ont supporté les coûts de sa création et de son développement.

Les nombreux atouts de PNB

3.900 bibliothèques, soit prêt de la moitié des bibliothèques de France, ont aujourd’hui accès à PNB. Avec plus de 620.000 prêts réalisés en trois ans, PNB est un service pleinement opérationnel pour les lecteurs numériques.

PNB regroupe 960 éditeurs, groupes et indépendants. Le succès du dispositif a permis de quadrupler le nombre de titres disponibles en l’espace de trois ans pour atteindre un catalogue regroupant aujourd’hui plus de 154.400 titres. Cette offre dépasse largement la demande des bibliothèques qui ont acheté 29.100 titres depuis 2015.

PNB assure des modalités de prêts souples, adaptables et sécurisées, tout en améliorant régulièrement l’expérience utilisateur de l’usager de la bibliothèque qui bénéficie ainsi d’un accès légal et gratuit aux livres.

La fin des DRM, livre numérique et bibliothèque

Ne tournons pas autour du pot, le succès du livre numérique passera par la simplicité d'usage. Nous nous en approchons pour les usagers en bibliothécaire. Avec PNB, les bibliothèques vont dans le bon sens. Mais une nouvelle étape reste à franchir : "s'affranchir des DRM" (Gestion des droits numériques).  De nombreux bibliothécaires réclament leur fin avec raison. Une alternative semble avoir été trouvée. En effet, une nouvelle évolution des mesures techniques de protection des fichiers est aujourd’hui fonctionnelle, connue sous le nom de DRM LCP. Si le streaming semble être une alternative sérieuse, les contraintes restent pour le moment encore forte.

Pour aller + loin :

L'Allemagne choisit la solution CARE de la société française TEA pour équiper leurs ebooks en bibliothèque

Livre numérique en bibliothèque : l’achat en librairie est légal

Abonnement streaming : un accès illimité aux livres

Le livre numérique continue sa progression