Fil de navigation

Delacourt On ne voyaitIl y a ceux que l’on oublie vite, pour lesquels parfois on triche un peu en sautant des pages… Et puis il y a les autres, ceux que l’on a hâte de retrouver à la fin de sa journée, ceux que l’on termine à regret. Ce roman fait partie de cette seconde catégorie.

Grégoire Delacourt, tout le monde ou presque connaît « La liste de mes envies ». « On ne voyait que le bonheur », paru en 2014, m’a fait l’effet d’une claque. Le protagoniste principal, Antoine, est expert en assurance, métier peu excitant, surtout que sa direction lui demande d’indemniser le moins possible les assurés. Donc, de souvent agir avec froideur. Une nuit, il s’interroge sur sa vie, son enfance sans bonheur, son couple désarticulé,… Il va commettre l’impensable sur des êtres qui lui sont les plus proches. Cette histoire mène une réflexion sur l’adolescence, sur les liens familiaux, la notion de réussite, mais aussi et heureusement, sur le pardon. L’écriture de cet ancien publicitaire est précise, tendue.
Ce roman a accessoirement failli obtenir plusieurs prix (a été second au Goncourt Lycéen et sur la liste du Goncourt, désigné Meilleur roman de l’année 2014 par les journalistes du Parisien).

On ne voyait que le bonheur / Grégoire Delacourt - JC Lattès, 2014

Sylviane - Médiathèque de Sérent

Dans notre catalogue

https://www.babelio.com/livres/Delacourt-On-ne-voyait-que-le-bonheur/622286