Fil de navigation

facile a lireFormation du 8 septembre 2016 à Allaire

 

Objectif initial : permettre au public en situation d’illettrisme de reprendre une pratique de lecture.

 

L’illettrisme concerne en France 7% de la population. Il s’agit d’adultes qui ont été scolarisés mais qui n’ont jamais consolidé leurs bases. Il faut alors réapprendre. Par ailleurs, en France, 15% de la population adulte est en difficulté face à l’écrit. 51% des personnes illettrées travaillent et dissimulent leur illettrisme.

L’objectif initial du « facile à lire » s’est étendu à d’autres publics éloignés du livre : personnes en situation de handicap, personnes âgées, public empêché (prisons, hôpitaux, etc.).

Ce concept a tout d’abord émergé en Europe du Nord avec la création d’espaces « Facile à lire » dans les bibliothèques. Il a notamment mené à concevoir une typologie de livres correspondants aux contraintes rencontrées par les publics concernés.

En France, aucune maison d’édition n’est spécialisée dans le « facile à lire ». Des critères ont par conséquent été établis pour déterminer les ouvrages qui peuvent entrer dans cette catégorie. Par la suite, les DRAC ont souhaité l’élaboration de sélection afin d’entrer dans la concrétisation du concept. Une nouvelle sélection a ainsi été élaborée en 2016.

Publics concernés :

-          Public en situation d’illettrisme ou en cours d’alphabétisation

-          Personnes âgées (les études montrent que plus l’âge avance et plus le renoncement à la lecture est fort)

-          Personnes qui n’ont pas eu de pratique de la lecture et qui considèrent que ce n’est pas pour elles (publics éloignés de la culture, en difficulté sociale et / ou professionnelle)

-          Personnes étrangères qui ont besoin de livres écrits en français facile

-          Personnes dyslexiques

-          Personnes en situation de handicap auditif, mental, moteur

-          Personnes malades, dépressives ou avec une forte fatigabilité

-          Personnes manquant de temps et / ou sous pression

Le concept « Facile à lire »

-          Un mobilier repérable,

-          Des livres présentés de face,

-          Une identification des thèmes de fiction (animaux, sports, policier, amitié, etc.),

-          Des livres faciles à lire, des livres audio, des magazines, des dvd, des jeux éducatifs, etc.

Les niveaux de lecture

-          Niveau 1 : textes illustrés et très courts, feuilletage possible sans forcément avoir une lecture continue du livre

-          Niveau 2 : de 80 à 100 pages, romans linéaires, chapitres brefs, pages très aérées graphiquement, temps présent si possible

-          Niveau 3 : plus de pages, récit plus complexe

Les genres à favoriser : romans et nouvelles, récits d’apprenants, contes, albums, poésie, récits vécus et biographies, beaux livres, multi supports (livre CD, livre dvd, numérique)

Les critères de sélection : documents illustrés, textes courts, mise en page aérée, vocabulaire simple, livres valorisants / de qualité, livres « où on se retrouve », sujets populaires

L’idéal est d’associer les personnes concernées au choix des livres.

 

L'article paru dans Ouest-France