Fil de navigation

Coups de coeur

Coups de coeur

lhomme qui naimait plus les chatsIl était une fois une île bretonne remplie de chats.

Or une nuit, tous les félins disparurent. Heureusement, l’Administration qui veillait, amena rapidement des chiens à la place,… faisant croire qu’il s’agissait de chat !

Et hop, nous voilà dans un joli conte, teinté d’humour et d’une pointe d’absurde. L’histoire pourrait paraître simplette, mais la réflexion va se révéler subtile et le propos costaud.

les corbeaux de pearblossom couvTous les jours, madame Corbeau pond un œuf dans l’espoir d’avoir un poussin. Mais tous les jours, son précieux œuf disparait…

Un jour, elle se rend compte que c’est son voisin le serpent à sonnette qui se régale de sa progéniture. Bien décidé à remédier à cette situation, Monsieur Corbeau va trouver de l’aide auprès du sage monsieur Hiboux qui habite dans l’arbre d’à côté.

Beautiful vinyl hunter couvDécidément la scène jazz anglaise est très vivante depuis quelques années. Après les découvertes, entre autres, de Kamasi Washington, Gogo Penguin… voici le premier album d’un pianiste à suivre.

Un album aux couleurs chaudes, dansant, chanté parfois et fluide de bout en bout. Les sonorités jazz se mélangent parfois au rap ou à l’afro-beat.

 

Pour Sama couvWaad Al-Kateab a 20 ans et étudie à Alep lorsque la guerre éclate en 2011. Exaltée par le Printemps arabe, elle commence à filmer les rues de sa ville et la répression du gouvernement ; ce témoignage devient vite un acte résistant face à l'horreur des bombardements et de la répression par Bachar el-Assad. Pendant 4 ans, elle ne quitte plus sa caméra et filme plus de 500 heures de rush, la riche matière première de ce film.

Pensé comme une lettre ouverte à Sama, sa fille, ce documentaire montre le quotiden de Waad et de son mari Hamza : la naissance de leur amour, de Sama, leurs repas entre amis et l'hopital qu'ils ont créé... Mais aussi les enfants tués ou mutilés, les mères qui hurlent, les immeubles qui s'effondrent. Et surtout, l'impuissance face aux bombes, face à la mort.