lhomme qui naimait plus les chatsIl était une fois une île bretonne remplie de chats.

Or une nuit, tous les félins disparurent. Heureusement, l’Administration qui veillait, amena rapidement des chiens à la place,… faisant croire qu’il s’agissait de chat !

Et hop, nous voilà dans un joli conte, teinté d’humour et d’une pointe d’absurde. L’histoire pourrait paraître simplette, mais la réflexion va se révéler subtile et le propos costaud.


En effet, ce petit récit parle avant tout de manipulation du langage, d’endormissement des consciences. Il dénonce les nouveaux modes d’oppression, ce qui nous abrutit.

L’auteur nous rappelle que les grands changements peuvent commencer de manière anodine mais insidieuse. Qu'un pouvoir totalitaire ne s’impose pas forcément de manière brutale. Que notre liberté de penser, de choisir demande de la vigilance. Bref, un texte court, mais de grandes idées !


À lire, à offrir, à faire circuler pour préserver sa liberté de pensée.


Françoise

L'homme qui n'aimait plus les chat / Isabelle Aupy - Les éd. du panseur, 2019.

Dans notre catalogue