orComment rester indifférent devant ce titre énigmatique, "Ör", d'une romancière islandaise qui nous a fait découvrir il y a quelques années « Rosa candida » ?

Ör signifie cicatrice en islandais.

C'est le récit d'un homme, Jonas, qui souffre et qui ne supporte plus son existence vaine et solitaire. Il s'envole pour un pays dévasté par la guerre avec pour seul bagage une caisse à outils. Un aller-simple avec en tête cette idée d'en finir avec la vie.

Enfermé au début de son séjour dans sa propre douleur, il s'ouvre petit à petit à la dure réalité de ce pays en ruine qui a laissé des plaies béantes dans l'existence des habitants.

Jonas mettra ses outils et son savoir-faire au service de la reconstruction de ce territoire ; cette nouvelle entreprise lui permettra peut-être de reprendre goût à la vie ?


Un roman grave, poétique et déjanté qui sonde avec justesse tous les tourments de l'âme humaine.

Maryse

 

Ör / Audur Ava Olafsdottir - Zulma, 2017.

Dans notre catalogue