Fil de navigation

good daysInspiré par Scott walker et Serge Gainsbourg, ce londonien distille sur son quatrième album une soul digne de celles que l’on produisait dans les années 70.

Un timbre de voix suave, des violons accompagnés de cuivres qui s’élancent, des chœurs qui emportent…

Ce disque est un bijou rempli de pépites à fredonner !

Laurent

Good days / Jonathan Jeremiah - PIAS, 2018

Dans notre catalogue