Texaco

Fil de navigation

texacoEn 1966, l’entreprise américaine Texaco s’est installée en Equateur sur une concession gorgée de pétrole, octroyée par le gouvernement équatorien. 300 puits de pétrole seront creusés.

En 1992, la concession est arrivée à terme et Texaco quitte la région, laissant derrière elle 70 millions de tonnes de résidus toxiques à la surface, faisant par endroit de grand lacs noirs.

Le pétrole est partout dans l’eau, dans l’air et dans les maisons, entrainant la disparition des poissons et des tribus indigènes.

Pablo Fajardo travaille pour l’entreprise, et en parallèle fait des études de droit. En 2005, il devient l’avocat principal des victimes et assure leur défense face à 2000 juristes recrutés par Texaco. Il réussit à faire condamner l’entreprise qui doit payer neuf milliards de dollars aux indiens mais Texaco a toujours refusé de payer.

Le combat à ce jour continue, soutenu par des centaines d’ONG et par les pays latinos américains, mais pas par l’union européenne.

Rémy

 

Texaco : et pourtant nous vaincrons / Pablo Fajardo, Sophie Tardy-Joubert, Damien Roudeau.- Amnesty international France, 2019.

Dans notre catalogue

 

texaco chantier texaco 3