Brava

Fil de navigation

BravaOn l’attendait depuis longtemps. 

Brodinski alias Louis Rogé, a su rapprocher le rap américain et la techno post-french touch dans son premier album, Brava.

Son CV déroule un large panel de collaborations et surtout d’expériences dans les clubs. Proche de DJ Mehdi avant sa mort tragique, Brodinski s’est familiarisé avec l’esthétique rap. Après avoir coproduit deux morceaux du Yeezus de Kanye West, le voici avec des idées précises sur le rap américain. Il y consacre son premier long format avec un casting de rappeurs venus de l’ombre, mais gonflés à bloc. Il nous livre ainsi un album bien violent. Cette violence, on la constate jusqu’au dernier morceau, All on Me. Les flows sont lourds et parfois dissonants. Ils forment un écho calibré aux coups de massue rythmiques de Brodinski.

Depuis qu'il a officialisé la fin de son label Bromance en 2017, Brodinski était pratiquement sorti des écrans radars. Discret, le producteur français, qui s'était tourné vers les États-Unis, est actuellement en pleine préparation de son prochain EP.

L’album risque fort d'enflammer les dancefloors de ces prochains mois.

Cyrille

Brava, Brodinski, comp./ Parlophone, 2015.

Dans notre catalogue