Fil de navigation

Question centrale de nos sociétés, parfois accusé d'être la source de tous les maux, le travail provoque aussi bien des relations d'amour que de haine. S'il peut, effectivement, détruire des vies ( Ils ne mouraient pas tous mais tous étaient frappés) ou tuer à petit feu ( R.A.S., nucléaire, rien à signaler), il peut aussi être la source d'une fierté (Pour mémoire : la forge) ou d'une identité (24 portraits). Des ouvriers de Peugeot dans les années soixante (Les groupes Medvedkine) aux nouveaux précaires des Chantiers de l’Atlantique (Un monde moderne), cet aperçu du monde du travail n’en oublie pas pour autant ceux qui s’épanouissent dans leur travail (Le bonheur économique) … ou au chômage (Attention danger travail). Plutôt que de longs discours, ces quelques films documentaires vont vous permettre d'entendre la voix des travailleurs eux-mêmes à propos de "cet obscur objet de haine et de désir".

 

 

FILMOGRAPHIE :

 

24 portraits Alain Cavalier, réal.- Camera One:Douce, 1987-1991.- 2 DVD. La matelassière. - La fileuse. - La trempeuse. - L'orangère. - La brodeuse - La dame-lavabo. - La relieuse. - La bistrote. - La canneuse. – La repasseuse. - La rémouleuse. - La maître-verrier. - La gaveuse. – La romancière. - La roulotteuse. - la fleuriste. - La cordonnière. – La marchande de journaux. - L'opticienne. - La souffleuse de verre. - L'illusionniste. - L'accordeuse de piano. - la corsetière. - L'archetière. - Suppléments : "Jeannine aux fers" (16 mn) ; "parler et travailler" (4 mn). 24 portraits de femmes exerçant ces petits métiers de Paris en voie d'extinction, filmés avec une équipe réduite, par lesquels Alain Cavalier semble revenu à la source de son art (et métier) de cinéaste, celui d'enregistrer le réel et le frémissement de la vie. Prêt et consultation

 

Attention danger travail Pierre Carles, réal. ; Christophe Coello, réal. Stéphane Goxe, réal.- C-P Productions, 2004.- 1 DVD, Couleur ; 105 mn. Le chômage peut-il être le moyen d'échapper à une forme d'exploitation et donc de reconquérir du temps de vie ?... Des extraits de films sur une autre façon d'envisager le non travail... Prêt et consultation

Pour en savoir plus : le site dédié au film (critiques, extraits, interviews)

 

 

 

 

Les Groupes Medvedkine Groupes Medvedkine, Chris Marker, Mario Marret, Bruno Muel, Théo Robichet – Ed. Montparnasse ISKRA, 2006 2 DVD, 152 mn + 182 mn+1 livre, 59 p. Réunion des films réalisés par les groupes Medvedkine, dont le nom se rapporte au cinéaste russe Alexandre Medvedkine. Au cours des années 1930, ce pionnier sillonna la Russie pour filmer les ouvriers, leur montrer le fruit de son travail et aider à la construction de la Russie nouvelle. Les groupes Medvedkine sont des collectifs d’ouvriers français, militants et employés des usines de Besançon et Sochaux. Prêt individuel uniquement

Pour en savoir plus : Article sur les groupes Medvedkine

{youtube}c0iAknVVWm0{/youtube}

 

Ils ne mouraient pas tous mais tous étaient frappés Sophie Bruneau & Marc-Antoine Roudil, Alter Ego Films : ADR productions, 2005- 76’ + 18’ Ouvrière à la chaîne, directeur d'agence, aide-soignante, gérante de magasin : tour à tour, ils se dévoilent devant trois professionnels (une psychologue et deux médecins de trois hôpitaux publics) et racontent leur souffrance engendrée par le travail... Prêt et consultation

Pour en savoir plus : Entretien avec la réalisatrice Sophie Bruneau sur la représentation du travail au cinéma

 

J'ai très mal au travail : Cet obscur objet de haine et de désir J.M Carré - Films Grain de Sable, 2007 ; Ed. Montparnasse, 2009. 2 DVD, 85mn Enquête et réflexion de fond sur le mal-être dans la vie professionnelle induit par de nouvelles méthodes de management... Stress, harcèlement, violence, dépression, suicide, au prix de quelles douleurs ou de quels bonheurs le salarié fabrique, résiste, crée, s'épanouit ou craque... Une démonstration magistrale... Souffrance et plaisir au travail (entretiens avec une ouvrière, des psychanalystes, un politologue), "Cinq hommes et un garage" (55'). Prêt individuel uniquement

 

 

 

Le Bonheur économique Patric Jean, réal. - Centre Vidéo de Bruxelles, 2001, 28mn. L'économie sociale est l'alternative mise en pratique en Europe pour instaurer un système économique plus équitable au service d'un développement plus humain... Rencontre avec ceux, entrepreneurs et travailleurs, qui ont choisi cette voie... Prêt et consultation

 

Pour mémoire : la forge Jean-Daniel Pollet, réal. - Antenne 2 : Ilios Films, 1979 - 60 mn. Une forge dans Le Perche. Elle s'apprête à fermer. Jean-Daniel Pollet s'attache à ces gestes qui seront perdus, à ces hommes qui les répètent avec précision, amour, et désespoir. Dans la lignée de ses films-essais, il fait de Pour mémoire (la forge) un poème humaniste sur la fin d’un monde (ouvrier) et la perte de la transmission du savoir, mais aussi une réflexion sur le travail et son sens. Prêt et consultation

 

La Mise à mort du travail : La destruction - l'aliénation - la dépossession Jean-Robert Viallet, réal., scenar. ; Bud & Frank Williams, comp ; Emmanuelle Yacoubi, narr.- Yami 2, 2009.- 1 DVD 3 h 13 mn. La série documentaire en 3 épisodes : "La destruction" (60'), "L'aliénation" (64'), "La dépossession" (63'). Comment les logiques de rentabilité pulvérisent les liens sociaux et humains... Prêt et consultation

Pour en savoir plus : le site dédié au film (dossiers, interview, bibliographie, liens, ...)

 

R.A.S., nucléaire, rien à signaler Alain de Halleux, réal.- 1 DVD 58 mn. Une étude des dangers du nucléaire civil, à travers les témoignages d'employés et de responsables de centrales en France, en Belgique mais aussi en Suède, qui dressent un tableau inquiétant de leurs conditions de travail et de sécurité... Prêt et consultation

Pour en savoir plus : Interview du réalisateur Alain de Halleux et bande-annonce du film

 

 

 

 

Un monde moderne Arnaud Soulier, Sabrina Malek, réal. - 84mn. Les Chantiers de l'Atlantique, à Saint-Nazaire, ont massivement fait appel à la sous-traitance et à l'intérim pour faire baisser les coûts de production… Parallèlement à la construction du Queen Mary 2, les salariés racontent comment ils vivent cette précarité organisée… Un monde moderne très loin du progrès social… Prêt et consultation Pour en savoir plus : le site du film