Fil de navigation

deleuze

Gilles Deleuze a toujours refusé de participer à une émission de télévision.

 

L'Abécédaire n'est pas un film sur lui, mais avec lui, auquel il n'a accepté de participer qu'à condition qu'il ne soit diffusé qu'après sa mort.

 

Filmé en plan fixe, Deleuze discute avec son élève Claire Parnet. Le découpage en 26 chapitres, de "A comme animal" à "Z comme zig-zag", en passant par Kant ou le tennis, est l'occasion pour lui de se laisser aller à des digressions, des anecdotes, où le philosophe se révèle aussi pédagogue et volontiers léger.

 

Malgré la mise en scène minimaliste et la durée (7h33mn) de ce film, c'est un moment très agréable qui se laisse déguster chapitre après chapitre. Même s'il savait qu'il ne serait pas diffusé de son vivant, Deleuze nous rappelle que "penser, c'est être à l'écoute de la vie".

 

Clément

 

{youtube}03YWWrKoI5A{/youtube}

 

Pour en savoir plus : les cours de Gilles Deleuze
la critique du filmOPAC Détail de notice