Fil de navigation

amour du peuple

Immeubles de béton, néons blafards, images de vidéosurveillance, ... Bienvenue dans la vie et dans l'esprit d'un ex-agent de la Stasi.

 

Le réalisateur Eyal Sivan a déjà filmé la propagande ou la banalité du mal. Ici, il décortique et donne à comprendre les motivations et l'idéal d'un agent zélé, qui ne comptait pas ses heures pour faire le bonheur de ses concitoyens... malgré eux. Il nous guide dans une plongée fascinante dans l'aveuglement sincère de cet homme et le confronte aux images d'archives. L'histoire, on le sait, se termine mal (pour la Stasi).

 

Clément

 

 

 

 

 

{dailymotion}x9cf6g{/dailymotion}

 

Pour en savoir plus : interview d'Eyal Sivan et Audrey Maurion sur le site CinémotionsOPAC Détail de notice