Fil de navigation

MFEDT-affiche

Né quelque part...

"L'immigré est un exilé qui ne quitte jamais vraiment ses origines", c'est par ces mots que la réalisatrice introduit le film.

En fait, Nadja Harek raconte l'histoire de sa famille. Ses parents originaires d'Algérie sont venus s'installer en France dans les années 60 avec leur premier fils. Les enfants suivant naitront tous en France. Cette histoire lui permet d'interroger les déchirements, les transmissions et les parcours de chaque membre.

Ce récit devient rapidement passionnant car la réalisatrice pose les bonnes questions quant au statut de l'immigré. L'universel se substitue alors au personnel. Sobrement, N. Harek nous livre un film à méditer. Le film est lauréat du Grand Prix 2016 "Ibn Battuta" du festival documentaire Europe-Orient de Tanger.

 

Laurent

 

OPAC Détail de notice