Fil de navigation

lasectionanderson jaq big

Dans la grande et souvent méconnue famille des films de patrimoine, on peut s’attarder sur « La Section Anderson » de Pierre Schoendoerffer.

A l’origine reportage de guerre tourné en 1966 pour le magazine télé «5 colonnes à la une », ce film est aujourd’hui considéré comme un documentaire d’auteur à la beauté plastique indéniable, et à la mise en scène qui inspirera nombre de réalisateurs de fiction sur ce conflit.

Embarqué (embedded)  avec 33 Gis et leur lieutenant noir, Schoendoerffer suit le quotidien de cette troupe ; la mort rode en permanence dans la jungle et le repos au camp sent l’inquiétude des prochaines missions. C’est une réalité crue qui nous est ici livrée, où on s’identifie aussi bien à la population locale qu’à ces soldats que cette guerre dépasse.

« La Section Anderson » a reçu l’Oscar du meilleur documentaire en 1968, cette époque où les reporter de guerre embarqués n’étaient pas encore « cornaqués » par les services de presse des armées.

 

Erwan

 

Cette édition est complétée par le film Réminiscence, où le réalisateur était retourné voir les soldats de cette section 20 ans plus tard aux USA.

 


BA "La section Anderson" de Pierre Schoendoerffer par Ina_Communication

 

Pour en savoir plus :

Le site de l'INA

Le site de Libération

 

OPAC Détail de notice