Fil de navigation

imbert

Prenez le temps d'apprécier le rythme de ces films.

 

Ici, le cinéma ne nous impose pas de vérité toute faite. On suit Henri-François Imbert dans ses recherches, dans ses errements, à la poursuite d'une carte postale ou d'un bout de film. Ces objets, ces souvenirs, se font passeurs, nous mènent vers des histoires, des personnes, et finalement, c'est l'Histoire, traversée de toutes ces vies singulières, qui se dessine.

 

Le voyage imprime son rythme à ces histoires. Les souvenirs leur montrent le chemin. Et il ne nous reste plus qu'à savourer ces moments de flottement, trop rares.

 

Clément

 

 

 

Pour en savoir plus :

Un extrait vidéo de « No pasaran, album souvenir »
Le site « Le cinéma de Henri-François Imbert »
Article sur « No pasaran, album souvenir » sur le site Film de culte

OPAC Détail de notice