Fil de navigation

Cinédoc

Le cinédoc : nos films documentaires préférés

exlibrisUn film pour les bibliothécaires ! Mais pas que...

Frederick Wiseman, grand documentariste, a filmé pendant 12 semaines dans 17 sites (il y en a 92 au total !) de la troisième bibliothèque au monde.

Cette institution publique soutenue par des fonds privés possède des millions de livres, documents audiovisuels, estampes, photographies…

En 3h15, on assiste, sans voir le temps passer, aux réunions et à diverses activités : formations, conférences, concerts, ateliers braille, cours de danse pour séniors…

Comme à son habitude, c’est sa marque de fabrique et sa force, F. Wiseman se pose en observateur, sans jamais intervenir et révèle la richesse de cette grande institution.

« La New York Public Library représente le bon côté de l’Amérique » constate F. Wiseman.

en plusieurs fois dvdPourquoi ça existe les religions ? Est-ce qu’il y a un dieu, des dieux ou pas de dieu du tout ? Pourquoi certains ont une autre religion et d’autres pas du tout ?

C’est à ces questions d’enfants que 5 documentaires de 26 minutes, proposés dans l’ordre chronologique d’apparition des religions, essaient de répondre. Ils retracent chacun l’histoire, les symboles, les représentations, les coutumes et les interdits des cinq plus grandes religions du monde, soit l’hindouisme, le judaïsme, le bouddhisme, le christianisme et l’islam.

Complets, ces documentaires interrogent des représentants et des croyants, mais aussi des spécialistes extérieurs tels que l’historienne des religions Ysé Tardan-Masquelier, l’anthropologue Nadine Weibel ou l’écrivain Jean-Claude Carrière.

Destinés aux enfants à partir de 9 ans, ils seront aussi utiles aux parents, afin de comprendre que des croyances que l’on oppose souvent ont autant de similitudes que de différences.

Erwan

rappelOiseauxS. Batut a filmé un rite funéraire du Tibet : le cadavre du défunt est donné à manger aux vautours : forcément choquant pour nos yeux d’occidentaux habitués à camoufler la mort. Et pourtant… cette caméra, à priori voyeuse, va nous interroger. D’abord sur notre rapport à l’autre et à ses différences. Mais aussi sur notre rapport à la mort, à notre chair, à la peur…
A la fois démarche ethnographique et interrogation existentielle ce film est aussi une réussite « esthétique ». C’est à la fois féroce et doux, poétique et violent, fascinant et dérangeant.
C’est le genre de film qui d’abord laisse sans voix, mais qui après déclenche une multitude de pensées…


Françoise

Sous-catégories

Retrouvez ici toutes les thématiques traitées depuis 2010. Les mallettes ne sont plus constituées mais vous pouvez toujours les constituer par vous même en réservant ces films.