Fil de navigation

Cerveau labyrinthe

La dyslexie est un trouble neuro-développemental, qui affecte la lecture uniquement, pas le langage oral. Ce trouble n’est dû à aucun traumatisme préalable. A un moment du développement, quelque chose s’interrompt, ne fonctionne pas bien.

La dyslexie fait partie des Troubles spécifiques des apprentissages comme tous les autres troubles DYS : dyspraxie (coordination motrice), dyscalculie (maths), dysorthographie (orthographe).

Le diagnostic est établi selon 4 critères :Visuel Guide INPES

  •  des difficultés avérées
  •  des écarts significatifs au regard de la norme => des tests spécifiques sont réalisés
  •  la personne a un contexte de vie normal, sans trouble global plus large
  •  le trouble est handicapant (problèmes scolaires, quotidiens, professionnels)

En France, la dyslexie touche 2 à 8 % de la population, 3 garçons pour 1 fille. La personne dyslexique est souvent touchée par d’autres troubles DYS associés. C’est un trouble spécifique et permanent. L’OMS estime qu’elle peut être diagnostiquée si un retard de 2 ans est avéré dans l’apprentissage de la lecture. Il faut donc un peu de temps pour la diagnostiquer officiellement (ni dès le CP ni dès le début de l’apprentissage de la lecture).

 

Enfant Livre Point d interroLire, c’est quoi ?
Dans une lecture experte, on reconnait les mots et on les comprend. Elle s’acquiert en moyenne vers 8 ½ ans (CE2-CM1). Le lecteur met inconsciemment en œuvre 2 procédures :
=> la lecture par voie d’adressage : il lit un mot correctement car il le connaît au préalable, il l’a appris. La reconnaissance est automatique.
=> la lecture par voie d’assemblage : il ne connaît pas le mot, il le déchiffre selon les règles de prononciation apprises, il déchiffre.

Quand tout va bien, les deux voies de lecture se cumulent automatiquement. Pour la personne dyslexique, ces deux voies ne se cumulent pas, ou seulement l’une ou l’autre, ou aucune des deux (dyslexie mixte).

 

Etre dyslexique aujourd’huiDifficultes
La dyslexie est désormais reconnue comme un handicap. Mais le contexte éducatif et sociétal pèse toujours beaucoup sur les enfants dyslexiques qui sont tout à fait normaux par ailleurs ! Ils jouissent des mêmes compétences intellectuelles, de ressources et de potentialités énormes pour gérer leur handicap mais sont confrontés à un monde où la lecture prédomine.
En résultent beaucoup d’efforts, de la fatigue, une certaine lenteur et un dégoût de la lecture.

Talents 

 

 

 

 

 

 

Des progrèsProbleme solution aide
Négligée et non détectée avant les années 70, des avancées ont eu lieu dans les années 2000. On connait mieux la dyslexie, ce qui donne l’impression qu’il y aurait plus de personnes touchées, alors qu’elle est simplement mieux identifiée. Aujourd’hui, des aménagements en 1/3 temps sont possibles à l’école, jusqu’au lycée. Des matériels spécifiques pour travailler (ordinateurs) sont mis à disposition après dépôt de dossier. Les Maisons de l’Autonomie ou MDPH (Maisons départementales des personnes handicapées) rendent un avis pour l’attribution des AVS (Assistantes de Vie Scolaire).

 

 DYS 3 dates Canva
2005 : Loi sur le handicap et la scolarisation du 11 février 2005
2006 : Loi sur l’exception Handicap

 (Sources : Gaëlle PINGAULT, Orthophoniste / Anne PARTIOT, Association Apedys, Finistère / Patrick GAMBACHE, membre de la commission du Ministère de la Culture chargée de la Loi sur l’exception Handicap )