Fil de navigation

choixdelivresfaciles lireLivre et lecture en Bretagne - Bibliopass

Le kit constitué par Bibliopass pour Livre et lecture en Bretagne comprend :

 

 

- Des critères de repérage 

- Une sélection de 100 titres critérisés 

- Des suggestions pour la mise en espace 

- Des documents-ressources sur le sujet

 

D’autres listes de titres « Facile à lire »

- Des lectures pour des lecteurs en panne : une bibliographie sélective conçue par le centre de ressources illettrisme de la région PACA, comme appui pour des professionnels en relation directe avec les publics en difficulté.

 

- Attention livres : une bibliographie pour les ados qui n’aiment pas lire, réalisée conjointement par la Bibliothèque municipale de Grenoble et la revue Lire au lycée professionnel.

 

Des exemples d'espaces "facile à lire" en Bretagne

 

cestfacilealirebdivMédiathèque départementale d'Ille-et-Vilaine

Ci-contre, les deux modules "C'est facile de lire" prêtés par la Médiathèque départementale d'Ile-et-Vilaine.

  

Et aussi Le "Facile à lire" sur le site des bibliothèques de Quimper Communauté.

 

Deux espaces « facile à lire » ont été mis en place en 2013 en Bretagne, dans les bibliothèques de Quimper Communauté.

  • A la médiathèque des Ursulines
  • A la bibliothèque de Penhars

Le concept est adapté à la structure : par ex. les ouvrages ne seront pas regroupés dans toutes les bibliothèques, mais ils seront toujours signalés par un logo ; à Penhars « Facile à lire » concernera plutôt les adultes.

La constitution de cet ensemble doit faire une large part à l’expérimentation : c’est un « laboratoire ». La sélection des ouvrages pour cet espace est difficile : il s’agit d’un vrai travail de professionnel.

Documentaires et romans sont présentés, sans distinction, le plus possible en faciale sur les tablettes inclinées des rayonnages.

L’espace est avant tout destiné au grand public, ce n’est pas un lieu spécifiquement constitué pour les personnes handicapées, ou en situation d’illettrisme même si elles peuvent facilement y trouver leur place. Les ados peuvent aussi y trouver nombre d’ouvrages les intéressants.

La politique documentaire s’inspire des préconisations de Bibliopass.

• livres présentés de face

• romans de 100 p. environ, linéaires, chapitres courts, nouvelles

• identification des thèmes de fiction : sports, amitiés, animaux…

• livres niveau 1 : textes courts, photos, illustrations

 

Un article a été dédié à la mise en place du « Facile à lire » dans les médiathèques de Quimper-Communauté dans le Pages de Bretagne n° 36 (mars 2014).  

 

Vers des espaces « Facile à lire » dans les bibliothèques bretonnes : la démarche de Livre et lecture en Bretagne

 

facile a lireLivre et lecture en Bretagne

Inspirés des pays nordiques et anglo-saxons, Livre et lecture en Bretagne et la DRAC portent une expérimentation d’ « Espaces faciles à lire » en bibliothèque.

 

 « Facile à lire » est un concept qui vient des pays du nord de l’Europe et du Canada où le constat a été posé depuis longtemps : il y a de nombreux publics qui ont besoin de lectures faciles. Pour toutes sortes de raisons : situations d'illettrisme, de précarité, de handicap, de fatigabilité...
Les Easy to read squares sont des espaces bien identifiés à l’intérieur de la bibliothèque et pourvus d’un mobilier adapté (livres en facing, pas de cote…), des collections choisies de livres et autres documents accessibles à des publics en difficulté avec la lecture. Or, nos bibliothèques françaises ne sont guère adaptées dans leur offre de collections.

Livre et lecture en Bretagne, dans le cadre de la mission sur les publics éloignés du livre et de la lecture, a impulsé une démarche autour du « facile à lire » dans les bibliothèques bretonnes. Née de la volonté de s’adresser à tous les publics en difficulté avec l’écrit, cette démarche se situe d’abord dans le champ de la prévention de l’illettrisme.
Livre et lecture en Bretagne s’est rapprochée de la structure Bibliopass pour constituer un kit « facile à lire ».

La suite de la démarche consiste à mobiliser les bibliothèques bretonnes intéressées par cette question et les aider à mettre en place des espaces « facile à lire » au sein de leur structure.